Quel médium consulter ?

Comment trouver un bon médium. C’est une vraie question, et je comprends qu’on puisse se la poser. 

Puisque je connais bien le sujet, dans cet article, je vais vous expliquer comment trouver un bon médium, compétent, et aussi, comment le trouver gratuitement

Rappel de ce qu'est un médium :

Un médium est une personne qui est très sensible, et peut communiquer avec les morts et autres entités. Il y a plusieurs sortes de médiums, clairaudients, clairvoyants, avec différentes pratiques. 
Le mot « Médium », signifie « au milieu ». C’est pour cette raison qu’on dit qu’un médium est entre deux mondes. Je ne dirais pas qu’il est une sorte de porte, une porte sert à passer, et je ne nous voit pas comme étant un passage. Nous sommes plutôt, je dirai, des intermédiaires. Des gens capables de les voir, de les entendre, les sentir, communiquer avec eux, ce qui fait que nous pouvons les aider à communiquer avec ceux qui sont encore en vie. 

Il n’est, en effet, pas facile de communiquer avec quelqu’un qui est encore en vie, alors qu’on à plus, soi même, d’enveloppe charnelle qui faciliterait la tâche. On entre dans le domaine de « l’incroyable », et tout le monde ne croit pas à une autre forme de vie après la mort, ce qui fait qu’un vivant, peut, de surcroît être tellement fermé qu’il sera donc, inconsciemment, sourd à toutes tentatives du défunt. 

Les médiums sont donc là pour ça, ceux qui ont conscience de leurs capacités et qui pratiquent, pour aider les morts à s’exprimer, et aussi à trouver la paix, car tout les morts ne souhaitent pas forcément transmettre un message. Certains, parfois, ne se rendent même pas compte qu’ils sont morts, le plus souvent, parce que leurs morts à été violente (suicide, accident). C’est à nous de le leurs expliquer, en douceur, qu’ils ne font plus partis de notre monde. 
Aider les vivants est aussi notre travail. Faire un deuil est une chose si difficile, qu’il faut souvent de l’aide. Et savoir que nos chers disparus sont encore là, qu’on peut leurs parler, qu’ils peuvent expliquer des choses, dire comment ils se sentent, ça aide.

La médiumnité, cependant, ça n’est pas que l’aide avec les défunts et la communication avec les entités, qu’elles aient été incarnées ou non. 
La médiumnité, elle vous sert aussi avec les vivants et pas seulement dans un cadre de communication avec un proche disparu. La médiumnité, permettant de toute évidence de sentir les énergies, ce que les entités sont, elle permet bien entendu de sentir les énergies dégagées par les vivants.

En tant que médium vous pouvez discerner la personnalité d’un défunt, vous le pouvez donc, en toute logique, aussi avec les gens qui vous entourent.

Lorsque vous ne « sentez pas » quelqu’un, c’est de la médiumnité. Vous sentez tout simplement ce qu’il est, dégage, et c’est ça qui fait que vous allez soit vous sentir en confiance, soit que vous allez savoir qu’il faut vous méfier.

Des mots ont remplacés « médiumnité ». Ils sont : Instinct, 6ème sens, ressentis, et même « des choses qu’on ne comprend pas ».

Tous ces termes sont justes, mais font en réalité partie intégrante de la médiumnité, terme qui est lui, quelque peu diabolisé, mis au rang de foutaise pour illuminés. 

Quel est le rôle du médium ?

Le petit mot personnel avant de démarrer : Je préfère être sincère. J’aime être médium, j’estime avoir une chance inouïe de pouvoir communiquer avec les défunts, et autres entités, de pouvoir savoir qui j’ai en face de moi afin de me protéger.

J’en ai donc fait mon métier. Et vraiment, j’aime terriblement mon métier.

Ce qui fait que je suis très dure avec mes « collègues ».

Pour moi, un médium doit se mouiller, malgré ses peurs. Il doit se faire violence et travailler ses capacités, pour arriver à affronter ce qui le terrifie. Sans quoi, il ne fera jamais correctement son travail. 

Je suis parfois effarée, lorsque je constate qu’un médium n’a jamais fait la moindre séance de spiritisme, n’a jamais communiqué avec un défunt. Pardonnez ma dureté, mais j’appelle ça un médium incompétent. Et même un charlatan, dans le cas où il s’amuse à raconter qu’il est doué, alors qu’il ne fait rien, en terme de pratique.
Comment peut il connaître son travail, sans jamais prendre la peine d’affronter ce en quoi il consiste ? Comment peut-il expliquer aux gens comment se protéger d’un esprit, si il n’en côtoie pas, ne connaît donc pas le sujet, et par voie de conséquences, ne sait même pas se protéger lui même ?
On ne peut pas savoir comment se protéger, ni comment protéger autrui, sans la moindre pratique. Tout ne restera que théorique, et donc nébuleux.

Un médium qui ne connaît pas son travail et offre malgré tout des services, n’est rien d’autre, à mes yeux, qu’un danger public à fuir impérativement.

Je suis très dure dans mes propos, et j’en ai conscience. Mais je ne m’en excuserai pas. Je côtoie des esprits depuis que je suis enfant. J’ai fais ma première séance de spiritisme très jeune, j’étais très bien entourée, bien entendu. 

Ce sont les esprits, qui, en apparaissant dans ma chambre, en déplaçant mes affaires, en passant dans mon dos alors que je voyait leurs reflets dans la TV éteinte, en me chuchotant à l’oreille, en me touchant les jambes alors que j’étais dans mon lit, me faisant entendre une musique qui n’existait pas réellement, faisant du bruit en cognant ou en faisant tomber les choses, ont fait naître mes premières véritables peurs, ont créé mes souvenirs les plus marquants.

J’ai tout le temps des esprits collés à moi. Ils me réveillent la nuit parfois. Ils ne m’ont, en revanche jamais fait de mal physiquement. J’ai été touchée parfois comme je l’ai dit, mon énergie a été pompée aussi, souvent. Mais jamais ils ne m’ont fait véritablement de mal.

Certains ne sont que des êtres adorables, mais il y en a aussi de très mauvais, et leurs plaisir se situe dans le fait de vous faire peur, surtout. 

Je pense, maintenant, que vous pouvez comprendre ma colère face à ces charlatans. Ils prétendent baigner dans un monde dont ils ignorent tout, et mettent consciemment les autres en danger en leurs conseillant la mauvaise attitude à avoir, juste pour satisfaire leurs égos démesurés et mal placés. 

Comment trouver un bon médium ?

Quel médium consulter ?

Moi. 

Si, c’était drôle. 

Choisissez toujours un médium qui aura une vraie expérience, pas un médium qui se laisse dominer par la peur, au point de ne pas faire, ou mal faire son travail. 
Un médium compétant pratique le spiritisme, sait se protéger lui même, sait quoi faire en cas de problèmes, et surtout, SURTOUT, il côtoie très régulièrement les morts et/ou autres entités Par côtoyer, j’entends aussi communiquer.
Puisque la fonction d’un médium est de communiquer avec les morts et autres entités, si il ne le fait pas, ce n’est pas logique, ni normal. Un médium qui explique refuser de communiquer, y compris avec les entités supérieures, de mon point de vue, on peut remettre sérieusement en doute ses compétences. 

Si un boulanger ne faisait pas de pain, ça vous paraîtrait logique ?
Si un garagiste ne réparait pas les voitures, ça vous paraîtrait logique ?

C’est exactement la même chose pour un médium. Si il ne fait pas son travail comme il le devrait, ce n’est pas un professionnel. Tout simplement.

Ce qui est utile, pour le trouver :

Google.  Il est clairement, pour ça, votre meilleur allié, dans un premier temps. Tous les médiums professionnels qui se respectent ont un site internet sur lequel figure leur numéro de SIRET. Ce numéro de SIRET doit apparaitre car il est tout simplement là pour indiquer que l’entreprise est légale. Dans le cas où le numéro de SIRET n’est pas un faux, bien entendu. Il vous suffit de vérifier. 

Petite parenthèse sur le sujet, pour votre sécurité.

Si le numéro de SIRET est absent, il y a fort à parier que l’entreprise n’est pas légale, ou que ses statuts ne permettent pas de faire ce type de travaux. Cependant, ces praticiens très amoureux de l’argent bien plus que du désir de vous aider, comptent sur le fait que vous ne connaissez pas cette information. Donc je vous le dit : Une entreprise n’est pas élastique, vous ne pouvez pas faire autre chose que ce pour quoi elle est enregistrée.  

Autre point : Il est interdit, en France, de facturer un service lorsqu’il n’y a pas d’entreprise. Facturer alors qu’on en a pas le droit, ça s’appelle le travail au noir, et ça peut coûter cher. Ça ne coute pas cher qu’au praticien qui n’est généralement pas assez intelligent pour le cacher, ça vous coûte cher aussi à vous, car vous vous retrouvez sans recours légaux en cas de problèmes. Pensez à votre sécurité, et fuyez « les professionnels » qui en réalité, n’en sont absolument pas, et ne sont en réalité que des arnaqueurs accroc à l’argent. 

Je pars du principe que si quelqu’un ne sait pas être honnête sur son statut de professionnel, il ne l’est potentiellement pas non plus dans ses prestations. 

Sur le site professionnel, ils affichent leur tarifs et leur conditions de travail. Ils vous parlent d’eux, de leur parcours, de la raison pour laquelle ils font ce métier. 

Le bouche à oreille. Il est utile d’écouter ceux qui vous recommandent un médium, surtout s’ils l’ont consulté dans un cadre personnel. Et je dis bien, dans un cadre personnel.
Car recommander un médium que nous avons consulté et recommander un médium qui à l’air bien, ça n’est pas du tout la même chose. Un médium, ça peut gonfler son CV, comme tout le monde.
Vous pouvez vous fier aux jugements d’un tiers qui n’a pas consulté le médium qu’il recommande, mais gardez en tête qu’il n’a aucune véritable idée de ses compétences. C’est comme recommander un médecin qu’on ne connait pas vraiment. Vous pouvez, mais restez sur la réserve.

Lire les avis. Sur son site internet, ou sur sa page Facebook, il y a des notes et des avis. Il faut les consulter, impérativement.  Vous aurez donc les avis des clients qui ont eu à faire au professionnel auquel vous vous intéressez. En fonction de ce que vous lirez, vous verrez si ça vous convient ou pas. 

Lire le médium en question. Lorsque vous tombez sur un médium, vous devez pouvoir le lire. Il serait donc préférable de vous diriger vers un médium qui tient un blog. En regardant ledit blog, vous aurez un aperçu de son éthique profonde, de sa qualité de travail, de l’étendue de ses connaissances. Vous pourrez faire connaissance avec lui par ce biais. 
Les écrits sont un excellent moyen de voir à qui vous faites face, et je dois même dire que c’est tout simplement le meilleur
Vous avez un accès direct à sa personnalité. Il est donc facile pour vous, en analysant, de voir qui vous avez en face de vous. 
Un médium qui est en réalité davantage intéressé par l’argent que par votre bien être est facilement repérable. Demandes de dons ultra répétées, « placement de produits » systématiques, variétés immense de possibilités d’obtenir de vous de l’argent.  

Pour finir :

Tout ceci sont vraiment les seuls et uniques méthodes que je recommande. Google est la meilleure plateforme de médiums qui soit. Je ne recommande pas les plateformes et annuaires (pour bien les connaitre), qui sont saturés et surtout, ne prouvent en rien la compétence des praticiens qui s’y trouvent, et qui finissent souvent par demander de l’argent, soit au praticien, soit au client, malgré qu’on vous fasse miroiter du gratuit en apparence. Consultez aussi le médium que vous sentez, si vous pensez simplement être à l’aise avec lui ou elle. Finalement, c’est même ce qui compte le plus !

Et si ma tête à moi ne vous plaît pas…. Bien ma foi, profitez donc de mes écrits et papotons, c’est déjà ça ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *