Non, je ne suis pas en colère. Prenez le titre de cet article plutôt comme un “warning”, car c’est un article important selon moi, il est dans l’intérêt de tous ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur les entités et ont pour projet de les côtoyer plus étroitement.

Il est vrai cependant, que je pourrais être en colère. Il existe tellement de personnes qui dispensent des conseils absurdes et autres pseudo vérités concernant les entités sur la toile, qu’il y aurait de quoi avoir envie de mettre le feu à quelques poubelles. Mais j’ai plutôt envie de vous donnez quelques clés pour vous aider à avancer, c’est à mon sens bien plus constructif.

Bien entendu, cet article est basé sur une expérience, la mienne, qui existe bel et bien, ceux d’entre vous qui me connaissent ont pu en avoir la preuve. Car oui, je travaille avec des entités, et ce, depuis pas mal d’années maintenant.
Ça ne veut absolument pas dire que je n’ai plus rien à apprendre les concernant, n’exagérons rien. Mais je pense que lorsque des expériences et résultats se répètent parmi des praticiens sérieux, nous sommes en droit de penser que nous sommes, au moins, dans la bonne direction.

Il est bien évident que nous parlons ici des entités aptes à enseigner. Veilleurs, Guides, Entités Tutélaires, Divinités… Peu importe le nom qu’elles ont à partir du moment où vous connaissez leurs rôles, qui sont bien distincts. Je ne parle pas ici d’esprits inaptes à l’enseignement, nous sommes bien d’accord.

Voyons ensembles quelques points que je vois un peu trop souvent et qui sont, à mon sens, problématique.

Les noms donnés aux Entités.

Les noms donnés aux entités sont des notions humaines d’abord.

Oui, et ? Vous voulez les appeler comment, si ce n’est de façon humaine pour pouvoir comprendre et vous faire comprendre ? Ce n’est pas faire de l’anthropomorphisme, c’est utiliser un moyen humain d’identification, avec nos mots parce que nous n’en avons pas d’autres. En revanche, ces mots ont un sens en fonction de l’entité dont on parle. Chaque entité ne va pas effectuer avec vous le même travail, ça va dépendre de sa nature, de son évolution et de sa volonté et bien entendu, tout ça est en fonction de ce que vous êtes. Et tout ceci n’est pas dicté par nos croyances ou l’idée que nous nous en faisons de loin. Là, ce serait faire de l’anthropomorphisme.

Les entités sont là par intérêt.

Cette phrase, je l’ai lue des tonnes de fois et à chaque fois, j’ai lu de l’anthropomorphisme en barre. Et fait amusant, les gens qui donnent cette explication, reprochent aux autres un anthropomorphisme dont ils font preuve tout le long de leurs propres explications…. Cependant, le but je pense est de justement se détacher de ces concepts là.

Pour autant, par définition, cette phrase n’est pas nécessairement fausse.

Croire que les entités sont là par intérêt au sens où nous le concevons est typiquement humain. Naturellement, les gens qui nous parlent des entités vont avoir ce type de discours en ayant en tête des concepts typiquement en lien avec leur condition matérielle. Cependant, l’aspect matériel, même au sens le plus poussé et humble du terme, n’est que propre aux humains et à personne ni rien d’autre. Ce qui fait que par définition, dire qu’une entité est là pour servir ses propres intérêts est, de la façon dont c’est dit dans la plupart des cas, clairement de l’anthropomorphisme.

Ce qui n’est pas compris, c’est le sens, la dimension que peuvent prendre ce que ces gens nomment “leur propres intérêts”. Car ça n’est pas faux dans le fond, puisqu’une entité a des intérêts, ce qui va être faux, c’est les intérêts que ces gens vont greffer aux entités.

J’ai lu des choses…. Certains vont prétendre que les entités veulent votre âme, du sang, ou encore vous utiliser… Qu’est-ce que vous voulez qu’ils en face ? A quoi pouvez vous bien leur servir ? Ces gens se rendent-ils vraiment compte de qui ils parlent ?

A titre personnel, je trouve que les intérêts prêtés aux entités par les gens qui en parlent en dit long en réalité sur leurs propres intérêts à eux. Et on ne fait pas vraiment dans la noblesse, pour le coup.
L’humain voit souvent les autres au travers de ses propres filtres et les voir sans lesdits filtres demande un véritable travail, et ce travail est difficile, à faire toute notre vie.

Ce que sont et ne sont pas les Entités.

Il n’est pas question pour moi de vous dire que Lilith, par exemple, a telle ou telle personnalité. Encore une fois, je travaille avec diverses entités, depuis très longtemps. Je suis très loin d’être la seule dans ce cas, ça ne fait pas de moi une praticienne exceptionnelle.
Mais si je ne me permet pas de parler de leur personnalité au sens propre, c’est parce qu’il faut comprendre qu’une entité vous montre ce qu’elle vous montre pour de bonnes raisons et ces dernières peuvent être multiples et complexes, car même en lien avec votre inconscient, et là, nous abordons donc un aspect des choses encore plus difficile.

Cependant, il est possible de discerner des points commun en terme de travail chez eux, de volonté, de désirs. Les groupes d’entités si je puis dire, vont avoir leurs dynamiques, un fonctionnement commun.

Et…. La matérialité est la merveilleuse absente de ces compositions.

Car même un Guide, qui a été autrefois un être incarné, ne l’est plus. S’il ne s’incarne plus, c’est qu’il en a fini avec la matérialité. Donc, pourquoi continuerait-il/elle de fonctionner en ayant pour principes et objectifs des intentions typiquement matériels alors que ce qu’il ou elle est aujourd’hui consiste à en être détaché ? Ça n’a pas le moindre sens.

Les entités dont je parle ici, ne sont pas attachées à la matérialité. Soit parce qu’elles ont cessés leurs incarnations, soit parce qu’elle n’ont jamais été incarnées. Si elles savent ce qu’est la matérialité par définition et comprennent, c’est parce qu’elles nous côtoient, en partie.
Je n’irai cependant pas jusqu’à dire “elles nous ont créés” etc”, parce que nous entrerions dans le domaine de la croyance personnelle et ça n’est pas de ça dont je veux parler. Je tiens seulement à être prudente quant à leurs rôles ou implications nous concernant. C’est pour ça que je ne vais pas plus loin que “elles nous côtoient, en partie”.

Le rôle des entités dans la création de l’univers, du monde, la nôtre : Je ne sais pas, je n’ai aucune certitudes et personne n’en a réellement. Point.
Les sciences ? Le principe de la science est de chercher des réponses, pas de s’enfermer bêtement dans des réponses qui sont soumises à l’évolution en fonction des moyens qui sont utilisés et des compréhension qui sont faites au fil des siècles, des années. Donc non, là non plus, je ne prends pas tous les résultats scientifiques comme étant fiables, ou pour argent comptant. Parce que ça ne serait tout simplement pas raisonnable, compte tenu des circonstances. Et je refuse d’accorder à la science un rôle qu’elle n’a jamais eu par définition, pour faire plaisir à quelques fermés d’esprit.

Donc lorsque je dis qu’une entité sert effectivement ses intérêts, que cette phrase n’est pas fausse, il est cependant important de comprendre que ses intérêts n’ont rien en commun avec ceux qui leurs sont généralement attribués.

Il est évident, étant donné leurs compréhensions, leur sagesse, leur élévation qu’il est facile d’estimer, autant que faire se peut pour nous, que les intérêts matériels, propres à l’homme, ne sont pas ce qui les gouvernent et qu’elles n’en ont même carrément rien à faire. C’est évident et nous sommes nombreux à être d’accord là dessus.

Quels sont les intérêts des Entités ?

Étant donné qu’elles sont soit désincarnées soit qu’elles ne l’ont jamais été, il est donc logique que leurs intérêts se situent davantage dans la pratique et l’évolution de la spiritualité et même dans certaines pratiques ésotériques, en lien avec les capacités psychiques. Et oui, lorsqu’elles sont en contact avec nous, elles ont un intérêt à être là.

Rassurez-vous, vous allez garder votre sang, votre âme et il est inutile de vous faire du souci pour vos PEL et votre stock de fromage de chèvre dans la remise que vous soignez avec amour depuis 6 mois (j’y connais rien en fromage de chèvre).

Ce qui me sidère souvent, et qui est pour moi la preuve indiscutable d’une absence totale de travail avec elles, c’est que lorsque je lis des gens parler des intérêts des Entités, aucun ne soit enclin à admettre ou même envisager que l’évolution du praticien puisse être le seul intérêt de l’Entité. Parce que sa sagesse, sa propre élévation lui confère tellement de compréhension qu’elle soit capable de ça et qu’elle sache y trouver un intérêt qui dépassent leurs petites certitudes limitées d’humains. Qu’il soit si difficile de penser ou d’envisager que l’Entité puisse être altruiste, et avoir dépasser tous ces concepts idiots qui leurs sont attribués, par anthropomorphisme.

Pourquoi il est si difficile pour ces gens d’envisager que les Entités font ce travail de professeurs, parce que ça servirait un dessin plus grand que “je pense à moi d’abord” ? Notre évolution, en tant qu’âme, joue peut être un rôle dans un tout que nous ne comprenons pas encore et n’avons même jamais compris, parce que nous ne sommes pas encore capables de le comprendre, n’étant pas assez évolués. C’est pas compliqué pour moi, de l’envisager, ni même de me dire que ça peut être encore autre chose.

Les Entités, ne sont pas humaines. Leurs greffer des intentions humaines n’a donc aucun sens et n’est pas pertinent. Les intérêts attribuées sont généralement celles du praticien uniquement. Il se dit tout simplement que puisqu’il est comme ça, et que le monde dans lequel il vit tourne ainsi – il tourne tellement rond d’ailleurs, que même pour nous ça ne marche pas non plus mais la lumière ne semble pas s’allumer – et bien les entités ont forcément le même type d’intentions bas de plafond.

Je vais vous dire ce que mon Veilleur attend de moi : Du travail, énormément de travail, même. Du sérieux, de la régularité, des résultats donc des progrès, et le respect. Que je réfléchisse énormément à tout, que je travaille sans nuire à qui que se soit gratuitement, car pour lui cette attitude est indigne. Tout ceci, simplement parce que perdre son temps n’est pas une chose souhaitable ni acceptable pour Lui. Il m’accorde de son temps, de son savoir. Je n’ai donc pas à l’insulter en ne faisant rien.
Je me fiche de ce que quelques pseudos praticiens diront de ça. Je sais qui je suis. Ceux qui me connaissent, qui ont une vraie pratique, qui travaillent même avec ces Entités en particulier, savent de quoi je parle. C’est tout ce qui compte pour moi.

Il peut y avoir des pratiques en lien avec la matérialité. La divination par exemple, l’est. Cependant, ces pratiques sont utilisées et acceptées par eux car ils ont conscience de notre matérialité et qu’on ne peut pas en faire une totale abstraction. Mais pour eux, ça n’a pas d’intérêt au sens propre du terme. Nous avons besoin, nous, de pratiques en lien avec notre matérialité et nous devons en affronter les limites, que ce soit pour en repousser certaines, ou au contraire comprendre que nous devons les accepter. Les Entités tiennent compte de ça, tout simplement, d’où la part matérielle du travail.

Mais de là à penser que leurs attentes sont celles que nous avons ici bas parce qu’elles y trouvent une réponse et que tout le monde agit ainsi, tenez compte d’une chose : On ne parle pas de vous là. Donc ne ramenez pas tout à vous et dépassez votre vision humaine des choses et des autres. C’est pour ça que je tente, dans ma vision des choses, de m’en extraire, de ne pas les voir avec mes propres filtres.

Essayez, au moins. Je ne dis pas que la perfection dans ce système de pensées peut être atteinte. Mais faire un effort et se dépasser un peu est de l’ordre du possible. Et si vous n’êtes pas prêt à ça, travailler avec des entités ne vous servira pas à grand chose, si elles acceptent de travailler avec vous, ce qui est moins sûr.

Les Entités peuvent -elles vous accompagner toute votre vie ?

Certaines d’entre elles, oui. Les Veilleur le font. D’autres pas, comme les Guides par exemple. Cette différence se trouve dans le fait qu’elles sont différentes par nature et n’ont pas la même évolution. Les Guides se retrouvent donc limités à un moment donné, il faut donc un autre Guide plus évolué qui va continuer le travail.

Beaucoup pensent que les entités ne restent pas avec vous toute votre vie. C’est vrai pour certaines en effet donc dire qu’ils ont absolument tord ne serait pas pertinent, mais ça n’est pas vrai pour toutes, loin de là.
Affirmer donc comme une vérité absolue que les entités ne restent pas toute votre vie n’est qu’une croyance personnelle et devrait plutôt être présentée comme telle, plutôt que comme une affirmation, expliquant que si vous croyez l’inverse, vous êtes à la limite de la stupidité.

Cette affirmation n’est rien d’autre que de l’anthropomorphisme et une méconnaissance du sujet au sens large. Parce que nous ne concevons pas, et ne faisons de toute évidence pas face aux entités que ça concerne, donc il ne faut point être naïf et penser qu’une entité peut rester. Il faut ouvrir son esprit, tout ne se passe pas comme nous le concevons forcément, et les Entités côtoyées à titre personnel ne témoignent pas du comportement qu’ont les autres.

C’est comme si moi qui suis végétarienne, j’avais des clients qui allaient expliquer à tout le monde que tous les praticiens de la communauté ésotérique faisant mon métier sont végétariens. Ça n’est ni vrai, ni un raisonnement pertinent.

Comment accueillir une Entité dans votre vie ?

Tentez, autant qu’il vous est possible de le faire, de ne pas avoir d’apriori. Ce qu’elle est, vous n’en savez pas grand chose, voire rien dans le fond. On vous a dit certaines choses, mais rappelez-vous ce que je vous ai dit plus haut : Les Entités montrent ce qu’elles veulent vous montrer pour des raisons parfois bien complexes.

Accueillez-les, simplement. Soyez désireux de découvrir l’Entité en lui accordant ce droit : Celui d’être ce qu’elle est librement, et pas d’être enfermée dans l’idée que vous vous faites d’elle, aussi bienveillantes et chaleureuses que soient vos intentions dans le fond. Partez à la découverte de cet(te) Inconnu(e) qui accepte de parler avec vous. Laissez-là exister et vous parler de son fonctionnement, tout simplement.

Si vous avez des questions, je serai ravie d’y répondre. N’hésitez pas à les poster en commentaires sous cet article, afin que la réponse profite à tout le monde, sachant que je n’ai pas le temps de répondre à titre individuel, ayant beaucoup de travail.

Laisser un commentaire